DÉ NATURA É

Installation In-situ - La Chapelle des Pénitents

Peuplier calciné, néon lumineux, miroirs et vitres, dessins au feutre, bande son 

 

2017

Pour l’installation à Luzech, le lieu même de la Chapelle a été un point de départ prépondérant. Il imposait des dimensions, la scénographie de la liturgie chrétienne, des couleurs de lumières et des motifs. Au delà du plaisir d’une rencontre entre deux artistes se profilait comme une évidence le fait que tout ce qui serait posé là buterait ou serait absorbé par la force de l’édifice. Aucun d’entre eux ne désirait jouer contre le lieu, aucun ne voulait feindre un quelconque sentiment religieux. A proximité de la table d’étude se trouvait un arbre abattu. Cet arbre dont les dimensions correspondent à celles de la Chapelle est le pivot de l’installation. Nous partons de la nature et nous y revenons dans tous les sens et toutes les étendues et la pensée d’ Epicure et de Lucrèce nous accompagne pour une marche tranquille et attentive. Nos songes sont habités par la présence de l’arbre qui désigne les murs. De nombreux détails lui font écho et nous voilà déjà en train de nous souvenir de cet arbre là semblable à tous les autres.

 © 2017 André Martineau - Chapelle des Pénitents. Pauline Bessieres et Jean Pierre Castex

 © 2017 Julian Maniraho - Dé Natura é

Pauline Bessières